Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L’Association des Hôteliers d’Athènes (AHA) a fait part de son désarroi en déclarant qu’elle constatait près de 20 000 annulations de nuitées depuis les grèves générales à répétition et les violences pendant les manifestations contre le plan d’austérité. Ces annulations, qui continuent de progresser et touchent toute la Grèce, augurent mal de la saison touristique qui démarre.

Si la situation devait perdurer et empirer, la récession qui touche le pays n’est pas prête de s’améliorer ni les finances publiques : 17% du PIB est en effet assuré par le tourisme.

Une conjoncture dramatique qui risque de faire tache d’huile dans d’autres pays européens comme l’Espagne dont le gouvernement a donné un nouveau tour de vis à la rigueur qui a réveillé les syndicats jusque-là assez passifs. Qu’en sera-t-il au Portugal, en Italie, en Angleterre, en France ? Des pays aussi très attractifs pour le tourisme et dont les gouvernements ont décidé de tordre le coup à la gabegie financière, en tentant de stopper les dépenses publiques. Comme souvent hélas, le jusqu’au-boutisme syndical ne fait qu’envenimer une conjoncture déjà dramatique. 

Tag(s) : #People

Partager cet article

Repost 0