Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La Harvard Business Review, revue sérieuse s’il en est, a publié une étude qui appelle la controverse mais néanmoins interroge notre aptitude à mieux gérer notre temps, notre rapport au temps et aux entreprises à s’adapter à lui.

Selon le biologiste Christopher Randler auteur de « The Early Bird Really Does Get the Worm » (je traduis pour les non anglophones, littéralement : « les oiseaux qui se lèvent tôt attrapent les vers », soit par extension, « l’avenir appartient aux lève-tôt »), les personnes qui se lèvent tôt ont de meilleurs chances de réussir leur vie professionnelle et de mener une carrière brillante. Plus performantes, plus réactives et plus productives, elles offrent un profil rassurant pour les sociétés et les organisations du fait d’une conscience au travail bien fait, à la stabilité, sans parler d’un optimisme à toute épreuve, qualité indispensable pour avancer un pied devant l’autre, sourire aux lèvres et non pas à reculons, le nez dans les godasses.

A l’inverse, les lève-tard, individus plus productifs en second partie de journée, sont jugés fertiles en idées, intelligents, mais aussi beaucoup plus instables, fantaisistes mêmes, et dont le tempérament sombre facilement dans le gris avec une propension très nette à la névrose et au pessimisme dévastateur.

Christopher Randler, qui n’entend pas ériger sa thèse en vérité absolue, conseille néanmoins aux entreprises de mieux gérer le temps travaillé de leurs personnels en prenant mieux en compte leur chronotype. Est-ce à dire qu’il faille créer deux équipes, l’une du matin, l’autre de l’après-midi ? Le chercheur préconise des horaires plus souples, plus élastiques, en un mot à la carte : un bonheur de DRH !

On imagine bien Martine Aubry qui se voit en Reine de Gaulle pour agacer la Bécassine du Poitou (au fait, elle sont du matin ou du soir, ces deux là ?) et qui, après avoir imposé les 35 heures et annoncé qu’elle rétablirait la retraire à 60 ans dès qu’elle serait à l’Elysées, créer une loi pour obliger les entreprises à respecter le chronotype des travailleurs… 

Tag(s) : #Idées

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :