Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Samedi 3 septembre à 10 heures, dans le cadre du parc des expositions de la Porte de Versailles, une conférence de presse a célébré l’an 1 de la mode française avec le rassemblement tant espéré de longues dates entre les grands salons de mode parisiens, à savoir Who’s Next, Première Classe et Prêt à Porter Paris. Fini les guerres de chapelles, les coups de gueules et coups bas, les croche-pieds et les tirages de bourre, sous la houlette de Comexposium, actionnaire actif, l’ensemble désormais baptisé « Who’s Next Prêt à Porter Paris » entend (re)prendre le leadership de la mode au plan international. Avec 2 500 exposants et 120 000 m2 qui couvrent la mode féminine, la mode masculine, les accessoires et les chaussures (dans la foulée, une participation a été prise dans Mess Around), ce mastodonte devrait séduire les grands acheteurs internationaux attirés ces dernières années par d’autres sirènes. Les ambitions sont à la hauteur de l’enjeu : augmenter le visitorat étranger de 50% à l’horizon de deux ans !

A la tête de ce méga salon, Xavier Clergerie et Bertrand Foache, plus communément appelés « les garçons », fondateurs et animateurs de Who’s Next et de Première Classe —deux jolis succès—, qui avec leur équipe entendent tailler à la hache dans les états d’âme de fédérations, producteurs et politiciens du biais et du droit fil repliés sur leur nombril dont l’absence de vision tuent des filières industrielles entières !

La future segmentation opérable en 2012 traduit une volonté de clarté et d’efficacité pour le visiteur avec 6 secteurs : Fame (la mode féminine sélective), Private (la mode féminine middle market), Mr.Brown (l’homme), Première Classe (l’accessoire), Le Cube (les bagages et la maroquinerie) Mess Around (la chaussure). Idem pour les dates avancées dans le calendrier : adieu septembre, bonjour juillet ! Un déplacement plus en phase avec les réalités du marché et surtout le besoin des acheteurs… Evidemment, ici et là pendant la conférence de presse, on a entendu quelques pleureuses, mais les garçons n’entendent pas se laisser dévier de leur voie tracée avec pertinence et intelligence, car se sont des hommes libres et de vrais entrepreneurs qui donnent foi en l’avenir.

Reste à la remorque de ce grand ensemble, le petit salon Eclat de Mode dédié au bijou et à l’horlogerie (ex-Bijorhca dont les heures fastes sont bien lointaines) qui s’étiole gentiment et ne faire guère d’éclats, les animateurs de cet événement auraient intérêt à prendre le nouveau TGV de la mode en marche avant de rester définitivement à quai : Xavier Clergerie et Bertrand Foache ont tendu la perche, ces garçons là ne sont pas des « tueurs »… 

Tag(s) : #People

Partager cet article

Repost 0