Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Entre un président ectoplasmique et un premier ministre spectral, le gouvernement tente de camoufler son incompétence derrière des coups médiatiques. Ainsi, Vincent Peillon, en charge du ministère de l’éducation, s’est ouvertement déclaré pour la dépénalisation du cannabis, déplorant sur le sujet le « côté un peu retardataire de la France » (sic!). Des propos imbéciles et pas vraiment d’actualité quand la maison brûle à tous les étages. Le premier ministre spectral qui tente d’exister l’a remis dans ses cordes, mais ce faux sujet témoigne du grave aveuglement de ces politicrates dilettantes incapables de prendre les vrais problèmes à bras le corps, inaptes à diriger une nation qui part à la dérive.

A moins que cette petite pétarade ne soit qu’un écran de fumée pour cacher leur désarroi et occuper la Une des journaux en alimentant de fausses polémiques ; une chose est sûre, elle aura permis au premier ministre spectral de faire montre d’une autorité qui n’est pas sa nature… 

A moins que plus cyniquement, ce gouvernement teste la résistance de l’opinion sur le sujet, choisissant de l’enfumer davantage à coups de joints… sur lesquels il pourrait engranger des nouvelles taxes, seule activité qu’il maîtrise ! Les socialistes étant déjà des promoteurs de la polygamie, il n’est qu’un pas pour favoriser l’usage collectif des psychotropes et générer de la croissance là où elle manque cruellement…     

Tag(s) : #Idées

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :