Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chacun connaît les oiseaux huppés arborant une crête élégante de plumes sur la tête, une huppe si bien nommée, objet de parade et même d’excitation sexuelle dit-on. Au sens figuré, une personne huppée est de haut parage, une notabilité en vue enviée pour sa richesse ou son rang. Le terme est désuet mais il est revenu en force dans le secteur automobile qui a créé un nouveau segment : la citadine huppée.

Il y a quelques temps, la renaissance de la Mini a ouvert le bal depuis son rachat par BMW, suivie par la Fiat 500 : deux revival automobiles liftés dans le chic —et donc allègrement facturés— pour séduire les urbains qui souhaitent parader dans les embouteillages des villes avec des véhicules « à la mode ».

Citroën leur a emboité le pas avec la DS3 qui s’est déjà vendu à 200.000 exemplaires, puis l’Audi A1 est arrivée, la marque aux anneaux qui cartonnent chez les cadres sup’ n’entendait pas passer à côté de ce segment en vogue, prémium donc haut de gamme et chèrement vendu, bis repetita.

Au Mondial de l’Auto de Paris qui a fermé ses portes dans une ambiance mi-figue mi-chou, Opel a présenté en grandes pompes sa citadine huppée, inspirée à la fois de la DS3, de la Fiat 500 et de l’Audi A1 (pas de jaloux !), un croisement pluriel qui ne devrait pas être une pomme de discorde chez les futurs acquéreurs tant la jeunette est plutôt séduisante. D’autant que le constructeur allemand annonce un prix agressif, entre 15 et 16.000 euros, alors que les autres citadines huppées dépassent très largement les 20.000 euros pour des modèles bien nantis en options forts nombreuses. Une question pourtant : une citadine huppée accessible en terme de prix est-elle encore une citadine huppée ? La « Deutsch Qualität » vantée par la marque à l’éclair en bien mauvaise posture pourra-t-elle convaincre les futurs clients ? On le leur souhaite… 

Le-captologue-Opel-1.jpeg

Le-captologue-Opel.jpeg

Images : © Opel

Tag(s) : #Tendances

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :