Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La tendance « proxilité » que j’avais identifiée il y a quelques mois, tendance qui répond à nos envies de proximité et de facilité pour le commerce, trouve un écho inédit avec le plus grand distributeur du monde.

Le mastodonte américain Wal-Mart (qui est à lui seul un superlatif : le plus gros CA du monde : $404,16 milliards, le plus grand nombre de salariés au monde : 2,1 millions, le plus grand nombre de magasins au monde : 7 820, le plus grand nombre de clients par jour : 25 millions) qui a toujours fonctionné selon une logique de centralisation extrême des pouvoirs de décisions à Bettonville, Arkansas, s’adonne depuis peu à la stratégie de proximité.

Jusque-là, les dirigeants de Wal-Mart achetaient massivement des produits à bas coût qu’ils revendaient à bas prix dans leurs magasins sans se préoccuper, ou si peu, de la zone de chalandise et donc des habitudes de consommation locales, désormais, l’heure est à la précision marketing, au marketing ethnique. En effet, le géant de la distribution crée des magasins communautaires qui visent les populations hispaniques ou afro-américaines, mais aussi destinés aux communautés musulmanes. Mieux, l’enseigne a même ouvert un supermarché dans l’Ohio où vit une importante communauté amish !

Inutile de préciser que tous ces magasins spécifiques disposent d’une sélection de produits adaptés aux sensibilités, aux modes de vie et aux modes de consommation de ces communautés.

Cette stratégie de « proxilité » est opérée aussi par les enseignes européennes qui remettent en cause, sans la renier, le concept de «  tout sous le même toit » dans des boîtes en périphéries des villes qui a fait la fortune de la grande distribution, l’heure est à la proximité et au retour dans le centre des villes, près, plus près des clients. 

Tag(s) : #Tendances

Partager cet article

Repost 0