Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nos voisins suisses sont un peuple pragmatique qui ne s’enlise pas dans des drames médiatico-policito-sociaux à épisodes (comme pour le mariage gay chez nous par exemple) : quand les Suisses sont confrontés à la réalité, ils trouvent des solutions au raz des montagnes. Ainsi, ont-ils créé des salles de shoot pour les drogués évitant à ceux-ci de plonger dans une délinquance évidente pour se procurer leurs doses de narcotiques.

Dans un même ordre d’idée, lundi dernier, dans la banlieue de Zurich, nos neutres helvètes ont inauguré le premier « drive-in du sexe » pour, je cite les autorités « canaliser la prostitution ». La nature étant ce qu’elle est, l’homme a un besoin irrépressible d’expulser sa semence avec régularité. Nombreux sont ceux qui pratiquent l’onanisme, d’autres prennent des maîtresses quand leur femme les ennuie, d’autres encore vont se soulager dans des professionnelles tarifées. Face à cette évidence, les Suisses réalistes ont donc décidé de « canaliser » cette activité, évitant les débordements du crime organisé qui ne manque jamais de profiter de la faiblesse humaine.

« La prostitution c’est du business. Nous ne pouvons pas l’interdire, alors nous voulons la contrôler en faveur des travailleuses du sexe et de la population », a déclaré lors de l'inauguration Michael Herzig, directeur des services sociaux à Zurich. Un réalisme soutenu par la population qui a accepté la construction du drive-in sex par votation, avec une inconnue : les clients vont-ils accepter d’afficher leur penchant sexuel dans un cadre aussi peu attractif qu’une station de lavage ou un drive-in de fast-food ? Les travailleuses du sexe vont-elles à ce point se laisser « canaliser » dans ce concept qui est certes l’avenir du commerce (voir le succès du drive-in des hypermarchés) mais manque singulièrement de piquant, d’intimité, de risque ? Les maisons closes ont fait les beaux jours de la littérature du 19ème siècle, le drive-in sex s’inscrit dans l’histoire d’un monde qui tweete : du court, de l’instantanée, de l’immédiat. Quid du plaisir ?  


Drive in sex

 

Images : un drive-in sex, une station de lavage, cherchez l’erreur ?  

Tag(s) : #Tendances

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :