Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Deux fois l’an, notre beau pays vibre aux sons des étiquettes qui dégringolent pour satisfaire la soif inextinguible de consommateurs en manque. En manque de quoi d’ailleurs ? Les soldes sont en effet un rituel avec les mêmes étapes narrées par une presse sans imagination : un ministre compassé (en l’occurrence une ministre) qui lance officiellement la grande tuerie, des cohortes de clients débilités qui se jettent sur des articles comme des miséreux sur le monde riche, des commerçants fébriles qui attendent de vider leurs stocks en pleurant sur leurs marges sacrifiées et des approximations chiffrées qui se contredisent : le panier moyen devrait augmenter tout en se contractant !

Pour les distributeurs, l’enjeu est d’attirer la horde sauvage et surtout de montrer son nombril à la presse qui s’ennuie et cherche un « angle » un rien salace pour sortir de ce marronnier emmerdant comme une pluie bretonne en plein été.

La palme revient sans doute au distributeur espagnol Desigual qui cartonne avec une mode colorée et joyeuse (et parfois très moche) dont le gimmick pour ces soldes est de dépoiler ses clients pour mieux les rhabiller. Pas bête sur le principe…

Toutes les télévisions ont montré deux autobus affrétés pour l’occasion où se dandinaient une centaine de participants en caleçon, culotte et soutien-gorge débarquant devant le flagship store du distributeur à l’opéra. Déversés dans les rayons, ces semi-nudistes à la solde de la marque et dopés au fumigène étaient poursuivis par les caméras les montrant dans leur course à la fringue, essayant là, ici, plus loin, errant perdu et hébété, exhibant le peu dignité qu'il leur restait…

Cette opération de com’ bien menée incontestablement me laisse en effet mi chèvre mi chou : quel sens donner à une société de consommation qui tourne à vide dans le tiroir-caisse de nos désillusions ? (Damned, je philosophe de comptoir...) 


 

Vidéo : Desigual

Tag(s) : #Idées

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :