Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Avec sa plastique enviable, David Beckham, le beau gosse du football, sait parfaitement vendre ses atouts physiques, il est un support publicitaire apprécié des marques qui ont les moyens de se payer son profil sculptural et ses abdominaux.

Les médias hexagonaux ont vibré quelques semaines après le buzz de son éventuel engagement au PSG dont il ne portera pas finalement les couleurs : les aficionados du joueur pourront se consoler en portant ses culottes.

En effet, le géant suédois de la mode H&M a signé avec la star, commandeur de l’Ordre de l’Empire britannique, une ligne de sous-vêtements qui sera en vente à partir du 9 février dans les 1 800 magasins de l’enseigne.

Honnêtement, cette ligne est d’un piètre intérêt, H&M et ses collaborations créatives nous avait habitué à mieux. Là, on découvre neuf modèles blancs, gris ou noirs d’une affligeante platitude stylistique dont se gargarise le sieur Beckham : « Ensemble, avec mon équipe design, nous avons consacré beaucoup de temps au choix des textures, des coupes et du style, pour que ces pièces soient non seulement des choses que j’aimerais porter mais aussi auxquelles je serais fier de donner ma signature, a-t-il déclaré à la presse. Je suis vraiment satisfait du résultat final et j’espère que la clientèle masculine de H&M sera aussi enthousiaste que moi ».

Bof… Tout ça transpire le pilotage marketing sans effort et la bienséance publicitaire, mais le footballeur qui sait taper dans une balle n’est pas forcement doué pour la création vestimentaire, il aurait pu demander à son épouse épicée qui se targue d’être styliste, nous aurions évité ce pâle tir au but. Peut-être…

LE-CAPTOLOGUE-hetmbeckhamenslip21.jpg

Photo © H&M

Tag(s) : #People

Partager cet article

Repost 0