Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ces derniers temps, des signaux faibles pointent leur lance acérée, signaux qui touchent à la tentation du repli qui gangrène le monde actuel, nécrose qu'il ne faut cesser de combattre.

Lors du dernier sommet européen, nos amis anglais ont donc préférer la rupture à la négociation, avec un David Cameron qui, par sa posture de bouledogue bien décidé à mordre, s'est cassé les dents contre des Européens qui ont fait bloc grâce au tandem hyper actif "Merkozy". Nous pourrions ironiser contre ces Britanniques toujours prompts à afficher leur anti-fédéralisme quel qu'il soit, pourtant cette énième bouderie qui les isole, disjoint aussi toute l'Europe : il n'est qu'à voir l'attitude des Américains qui ont en partie soutenu Cameron se désolant du manque d'unité européen.

L'isolationnisme est aussi dans la bouche de nombre de politiciens français qui ont tenu des propos va-t'en-guerre aussi irresponsables qu'inquiétants. À l’instar des socialistes qui ont insulté nos voisins allemands et ont proféré des propos puants d'habitude réservés à la Le Pen, haineuse présidente du parti fasciste ; des socialistes qui, par démagogie à la petite semaine, sont prêts à enfermer la France derrière une fantasque ligne Maginot, des socialistes prêts à ruiner les efforts engagés, prêts à n'importe quelle bassesse pour accéder aux affaires, des socialistes tentés par les relents du... national-socialisme !

Dans les pays arabes en révolutions, là encore, l'isolationnisme tisse sa toile : les partis islamistes prennent le pouvoir et malgré les déclarations rassurantes, esquissent une volonté d'enfermement et d'intolérance au nom de la religion. En témoigne un insert sans ambiguïté du porte-parole du parti salafiste égyptien : « Nous ne voulons pas interdire le tourisme, mais nous voulons des plages non mixtes ». Sans commentaire…

En Russie, la pitoyable bouffonnerie des dernières élections dénoncée par les pays occidentaux à fait réagir le duo interchangeable Poutine-Medvedev (Poutvedev ?) qui a déclaré d'une seule voix menaçante qu'il n'accepterait pas que quiconque vienne mettre le nez dans leurs magouilles...

Que les démocraties se réveillent vite et prennent consciences que de telles dérives ne sauvent pas une vaine souveraineté, mais conduisent au pire des scénarios dont les bruits de bottes résonnent déjà au loin… 

Tag(s) : #Idées

Partager cet article

Repost 0