Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nommer un produit, créer une marque, baptiser un concept : le nom choisit doit être percutant, court, mémorisable, incisif. Dernièrement, sont apparues la nouvelle machine Nespresso U et la console de jeu Wii U de Nintendo. La voyelle latine "U" qui, en linguistique est une « lettre haute postérieure arrondie » (si, si…), est utilisée par les pros du marketing non pour sa consonance française et encore moins latine mais anglo-saxonne : « you ». Repeat after me ? « You ».

Facilement compréhensible même pour une personne dont l’idiome anglais se limite à un beuglement de vache espagnole, ce « you » est le « tu » ou le « vous » à l’adresse directe, la personnalisation assurée pour créer tant du lien que de la proximité, les deux obsessions des marques aujourd’hui confrontées à une concurrence féroce et à l’activisme retors de consommateurs à qui on l’a fait de moins en moins, des consommateurs détachés des pirouettes marketing du tutoiement familier et faussement complice.

Ce « you » est déjà l’apanage d’Apple avec son iTunes U destiné à ceux qui veulent accéder à la connaissance (ici c’est ne « U » de University) , du spécialiste américain du déménagement et de l’entreposage U-Haul (Haul signifie « transporter » en anglais), ou encore du service de conciergerie de luxe UUU : you, you, you, vous, encore vous, toujours vous, rien que vous.

Face à des individus qui cherchent tant et tant des considérations, ce « U » connaîtra peut-être d’autres exploitations égocentrées pour nous rappeler que nous sommes uniques dans la multitude.

Et pour que l’année à venir soit un peu plus égocentrée sur un avenir radieux (si,si…), je vous souhaite une Happy U Year…  

OnlyU.jpg

Image : © Nespresso. 

Tag(s) : #Idées

Partager cet article

Repost 0