Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Lorsque les lessiviers vendent des produits désinfectants quels qu’ils soient, ils annoncent détruire les bactéries, virus et autres germes à 99,9%, le 0,1% nous rappelle que des bacilles tenaces peuvent passer au travers du filet antiseptique. Ce 0,1% est aussi la petite réserve des fabricants qui ne peuvent déclarer garantir une efficacité à 100%.

Ces derniers jours, notre pays a (encore…) été au cœur d’une chienlit médiatique avec l’affaire Cahuzac promoteur de la gauche Caïman démodant définitivement la gauche Caviar. Le mensonge de l’ex-ministre du budget a déchainé la logorrhée populiste des Le Pen, Mélenchon, Montebourg, Duflot, Joly et autres opportunistes infects, et a entraîné des commentaires confus de nombreux observateurs de tous poils qui entonnent un peu trop rapidement le chant des sirènes de la république bananière dans laquelle nous serions.

Il faut raison gardée, notre classe politique de gauche comme de droite est parfois affligeante, quelquefois (souvent ?) médiocre, et de temps à autre corrompue, pour autant nous pouvons avoir confiance à 99,9% dans notre démocratie. Et éviter les amalgames hâtifs. Et plus encore les réactions épidermiques et faussement outrées. A l’instar de celle de celui-qui-n’aurait-jamais-dû-être-président et de son factotum celui-qui-n’aurait-jamais-dû-quitter-sa-province-nantaise dont la crédibilité est déjà très largement entamée eu égard à leur haut degré d’incompétence, leur inaptitude à gouverner, leur impuissance à convaincre qui que se soit aujourd’hui et encore moins ceux de leur propre camp, un comble !

Ces deux personnages sont pleinement responsables de la situation actuelle et absolument coupables de la débâcle politico-morale qui nous ridiculise, nous les Français assommés par des « chocs » censés redresser un pays de plus en plus cassé, de l’intérieur comme à l’extérieur. Cette crise du pouvoir est en effet mal vécue à l’étranger qui voit la France s’enfoncer dans le déni de réalité et entraîner le vacillement de l’Europe, face à une Allemagne condamnée à porter à bout de bras tous ces gouvernements (espagnol, chypriote, italien, français…) de bras cassés et de coups tordus.

Pour sortir d’une telle ornière —un gouffre devrait-on dire—, une seule solution : les urnes. Alors, virer la gauche, c’est maintenant ! 

Tag(s) : #People

Partager cet article

Repost 0