Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vous ne l’avez peut-être pas perçu de visu dans le bordel ambiant qui nous remue les méninges, mais 2014 est l’année de l’avénement du « blurring », selon Ipsos Trend Observer. Vilain mot, anglicisme barbare, vocable marketing, du verbe anglais « to blur » qui signifie estomper, effacer, flouter, le blurring est donc l’acte de rendre flou, de confondre les genres, bons et mauvais, de tordre le nez à la clarté pour égarer nos neurones.

Flou dans la perception du genre avec un nouveau sexe (le troisième ?) qui côtoient le masculin et le féminin : nos voisins germains reconnaissent désormais un genre indéterminé, ni homme, ni femme. A l’image peut-être de l(a)e barbu(e) chanteu(r)se Cunchitta Wurst qui a gagné l’Eurovision ou de ce Berlinois transgenre né femme devenue homme qui l’année dernière a donné naissance à un enfant…

Flou dans la perception de l’âge avec une espérance de vie qui joue à l’élastique : les vieux de plus en plus juvéniles sont gagnés par le « flat âge », l’âge plat où entre 55 et 80 ans, un individu se vit dans la plénitude et la stabilité de ses 50 ans, et plus les séniors ont l’air jeune, plus les jeunes font vieux.

Flou dans la perception de notre environnement où l’URL et l’IRL (In Real Life), où le virtuel et le réel modifient en profondeur notre rapport au temps et à l’espace.

Flou dans la vie professionnelle où le nomadisme digital gagne tous les métiers intellectuels, créatifs, commerciaux, managériaux ; l’apogée de la WiFi Connection et de la BYOD attitude (Bring Your Own Device) transforment l’entreprise physique, les espaces de bureau. La génération SBF (Sans Bureau Fixe) cherche des tiers lieux pour poser leur laptop, conséquence, depuis trois/quatre ans, on voit éclore des « coffices » des « coffee offices », troquets connect’open friendly (je barbarise à mort aujourd’hui…) qui deviennent des extensions aimables de l’espace professionnel.

Ce nomadisme intéresse et interpelle les spécialistes du mobilier, donc, pour le Salon Maison & Objet Paris qui démarre ce vendredi jusqu’à mardi prochain, j’anime une conférence sur le sujet avec deux personnalités dont les points de vue devraient apporter une certaine clarté au flou ambiant : Vincent BOUTILLIER, l’initiateur de la nouvelle ligne de mobilier évolutif Meccano Home et le médiatique (et sympathique) Philippe DEMOUGEOT, architecte et architecte d’intérieur. Rendez-vous donc dimanche 7 septembre à 14 heures à l’espace conférences du Hall 7...

Vous prendrez bien une tranche de blurring ? © D.R.

Vous prendrez bien une tranche de blurring ? © D.R.

Tag(s) : #Tendances

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :