Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

J’attendais la fin du monde avant de rédiger cet ultime post qui ne sera donc pas le dernier : mes admirateurs vont se réjouir et mes contempteurs vont encore grognonner contre ma propension à mettre mon nez là où ça pue…

En parlant d’odeurs dérangeantes, j’ai reçu ce matin un commentaire juridique du cabinet d’avocats Péchenard & Associés. Au centre du débat, la très réactionnaire et polluante Association des Droits des Non Fumeurs (des individus liberticides que je méprise au plus haut point) qui a décidé de poursuivre les éditeurs de magazines consacrés aux cigares !

Pourquoi ?

Parce que le contenu éditorial de ces magazines traite de cigares (sic !) et fait la promotion du plaisir et de l’hédonisme, de la gourmandise et de la convivialité entre gens amateurs de bons produits. Mais, les avocats Péchenard & Associés soulèvent la contradictoire position de notre système judiciaire qui n’est pas le meilleur du monde et encore moins le plus objectif. Dans le communiqué, on apprend que « par deux  arrêts du 29 octobre 2012, la Cour d'appel de Paris condamne l'éditeur de Club Cigare en considérant qu'il s'agit de propagande ou de publicité directe ou indirecte en faveur du tabac. En revanche, le Tribunal de grande instance de Paris, par jugement du 13 décembre 2012, rend une décision totalement opposée en relaxant l'éditeur de la revue L'Amateur de cigare ».

Une telle contradiction surprend, mais pour les avocats, « on peut estimer que le Tribunal de grande instance est plus soucieux de l'application stricte de textes de nature pénale, tandis que la Cour d'appel serait plus sensible à la nécessité de sanctionner les comportements qu'elle estime moralement inappropriés. » Moralement inappropriés ??? Demain, va-t-on voir les magazines de cuisine attaqués pour la promotion sournoise de l’obésité ou du diabète ?

Nos démocraties sont de plus en plus régulées par des pisse-froid qui entendent faire le « bien » des individus malgré eux, soutenus en cela par des politicrates d’une lâcheté insupportable et par un appareil judiciaire dangereusement inadapté.

Alors que les agapes de fin d’années participent à la débauche indispensable avant d’entamer une nouvelle année encore plus déprimante que l’actuelle, je vous invite à boire comme des trous, manger comme des gorets et à fumer comme des pompiers en conchiant les censeurs associatifs de la liberté d’expression.

Amateur-2-3.jpg

En attendant Joyeux Noël !   

 

 

 

Image : © L’amateur de cigares

Tag(s) : #Idées

Partager cet article

Repost 0