Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Plus il y a de chaînes de télévision, plus les émissions de flux (faciles à réaliser et pas chers à produire) pullulent pour encombrer l’esprit du téléspectateur désœuvré qui tripote la télécommande comme l’exhibitionniste son imperméable.

Parmi ces émissions de flux, dominent les débavardages de télé-ragot où un animateur « provocateur » racole des invités qui se livrent en pâture sans pudeur et avec souvent peu de pertinence ; les plateaux de télé-crochet où beuglent une jeunesse à voix en mal de notoriété ; et les feuilletons sans fin de télé-réalité où des humains de basse-cour sont invités à exposer leur unique neurone enrobé d’épiderme bronzé en cabine UV.

Ainsi, NRJ 12, qui accumule ces émissions de flux et est sans doute la pire des chaînes de la TNT, nous gratifie des « Anges de la télé-réalité », piètre programme où une poignée de décérébrés tentent de nous convaincre qu’ils ne sont pas des anges… Passionnant !

Parmi ce troupeau, une bimbo brune a fait le tour des médias et des réseaux sociaux avec sa fameuse déclaration, je cite : « Allô ? Non mais allô quoi, t’es une fille et t’as pas de shampoing ! C’est comme si je te dis, t’es une fille, t’as pas de cheveux ! » Cette réplique désormais culte qui témoigne de la hauteur de vue de la donzelle a été rapidement récupérée par des publicitaires et des marketeurs opportunistes pour les marques Oasis, Ikea, Sarenza, Dia, etc.

A tel point que la bimbo a décidé de stopper le pillage et la parodie en déposant sa petite phrase (microscopique devrait-on dire) à l’INPI, l’Institut national de la propriété industrielle, dans l’espoir de faire payer les marques qui l’utiliseraient. Consciente de l’éphémère de sa vie médiatique dans l’univers impitoyable de la télé-réalité, elle aspire à une reconversion grâce à son image de marque (sic !) qu’elle voudrait transformer en recettes sonnantes et trébuchantes en signant une collection de prêt-à-porter, des accessoires ou pourquoi pas un shampoing (avec Jacques Dessange ?)… Dans une société de consommation qui ne sait plus à quels faux seins, euh pardon, quels faux saints se vouer, le pire n’est jamais loin…

Le-captologue-Matineo.jpg 

 

Le site marchand Matineo.fr dédié aux bambins a parodié la puissante insertion... 

Tag(s) : #Idées

Partager cet article

Repost 0