Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les bons concepts marketing s’appuient en général sur un marché qui existe, mais non exprimé et/ou sans avoir été « travaillé » en profondeur. Ils fonctionnent sur une idée simple, compréhensible, accessible par un nombre de clients potentiels extrêmement large.

C’est le cas des « box » qui proposent un contenu, un contenant et un usage, qui insistent sur l’idée d’une praticité ludique. Les opérateurs téléphoniques ont sorti leur « box » qui donne accès à la téléphonie mobile et filaire, à internet, à la télévision. Les producteurs de vins les plus téméraires ont promu le bib, bag-in-box, le vin en « boîte », un contenant idéal pour une consommation collective et festive. L’agroalimentaire a renouvelé le petit plat à emporter avec la « food in box ». Des entreprises ont animé le secteur du cadeau événementiel avec des coffrets thématiques. Et depuis peu, le secteur de la beauté est aussi tombé dans la boîte. Un secteur qui pèse $ 380 Mdrs de CA mondial et qui est fortement producteurs de nouveaux produits et de nouvelles marques. Les consommatrices (et les consommateurs dans une moindre mesure) attrapent le tournis face à des salves de lancements ininterrompus.

Dans le but d’aider leurs congénères à mieux appréhender ce marché épuisant, deux ex-étudiantes de la Harvard Business School, Katia Beauchamp et Hayley Barna, ont convaincu quelques marques de participer à leur concept « d’essayage beauté » avec une sélection de produits en miniature logées dans une boîte et adressées à des clientes potentielles. Ainsi est née la Birchbox qui, au-delà du simple échantillonnage, propose un abonnement aux beauty addicts : contre $10 par mois, elles reçoivent de nouveaux produits de soins, de maquillage, des parfums… Une vraie demande non exprimée, puisque les deux jeunes créatrices ont généré $ 12 Ms de CA avec 100.000 clientes abonnées en un peu plus d’un an d‘existence !

Un nouveau marché juteux qui attire les marques bien sûr acceptant sans trop rechigner d’entrer dans la boîte proposée par une flopée d’intervenants dans le monde entier, une grosse vingtaine à ce jour : GlamBox, My Little Box, Glamabox, Ritzbox, GlossyBox, JolieBox, Precious Box, Ma Boîte à Beauté… Sans parler d’investisseurs alléchés qui prévoient que le concept de la Beauty-Box pourrait dans cinq ans réaliser 5% du CA de l’industrie mondiale de la beauté pour qui la mise en boîte ne fait pas un pli…

Bbox-1.jpg

bag-in-box.jpg

 

00932070-t0.jpg

CADEAU-COFFRET-PSD.jpg

BIRCHBOX.jpg

Photos : © BBox Bouygues Telecom, Bib, Pastabox Sodeb’O, Smartbox, Birchbox. 

Tag(s) : #Tendances

Partager cet article

Repost 0