Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Actuellement sur les écrans TV, deux marques de mode populaires distillent des films publicitaires très réjouissants et qui cassent les codes convenus de la mode qui n’a de cesse de prendre la pose distante pour se donner des airs de branchitude pas toujours assumée dans les pages glacées des magazines.

Eram.jpgPour Eram, la mode est une source de délectation et de dérision, voire d’autodérision. La dernière campagne image avait singé avec humour les annonces publicitaires de la marque bobo The Kooples ; pour la récente campagne TV, Eram revient à ses amours de clips toniques et drôles amorcés dans les années 80. La version 2012, réalisée par l’agence EuroRSCG, fleure bon le vintage avec un clin d’œil à Jean-Paul Goude et à ses films Orangina, ça fouette l’esprit et replace l’achat d’une paire de chaussures dans son cadre marchand : impulsion et plaisir.

Pour H&M, la mode est un produit jetable, un consommable qui se démode. Spécialiste du « cheap et tendance », le géant suédois a toujours su communiquer comme une marque haut de gamme avec des mannequins de haute volée et des images léchées par des photographes embrasés. Dans son dernier film TV, le vintage est aussi très présent, mais période 50/60 avec en vedette la chanteuse Lana Del Rey plongée dans une ambiance de cabaret rétro décalée et ironique ; et surtout une signature graphique qui fait référence à David Lynch (artiste transcendantal et multitalent qui a aussi signé des clips publicitaires) et à ses films iconiques Mulholand Drive et Twin Peaks. Un vrai scénario pour vendre des fringues à petits prix, one ne peut que saluer l’exercice.

A l’heure de la fashion week en proie aux doutes face à des clients fatigués par la crise, ces clips de modeux persifleurs font du bien là où ça ne fait pas de mal…

 


 

Images et films : Eram, H&M. 

Tag(s) : #Tendances

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :