Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

J'ai déjà écrit tout le bien que je pensais des protéines animales : je suis un fan de légumes mais j'aime la viande (Bidoche et Bidochons). Des activistes considèrent que c'est un crime et militent pour rendre sa dignité au règne animal, je suis pour, mais pas forcément pour l'interdire dans l'assiette, tout est une question de mesure.

Depuis 1992, l'association Gaïa (Gobal Action in Interest of Animals, un acronyme habile, Gaïa est la déesse primordiale, la Terre-Mère) qui revendique 2 000 sympathisants, a décidé d'entrer dans une forme de militantisme productif ou contre-productif, tout dépend du point de vue où on se trouve. Menant bataille contre le foie gras obtenu par gavage des oies et des canards, Gaïa propose désormais du "faux gras" (sic !), une sorte de pâté à base d'amidon de pomme de terre, de levure alimentaire, d'huile, d'eau, de pulpe de tomate, triste mélange auquel les producteurs allemands —cette chose est concoctée par nos voisins germains— ont ajouté du champagne et des truffes, histoire de rendre un soupçon de noblesse à cette bassesse alimentaire !
La-Captologue-Faux-Gras.jpgJe n'ai pas goûté cette fourbe mixture, copie honteuse vendue uniquement en Belgique pour le moment (je pensais les Belges gens de goût ???), le foie gras le vrai, est un délice gastronomique, fierté de notre patrimoine culinaire et il n'est pas question d'en priver des papilles raffinées de part le monde.
Je ne suis pas d'une nature cocardière, mais je grimpe sur mes ergots de coq gaulois lorsque des activistes combattent des symboles culturels par une manipulation des esprits et des palais...          

Tag(s) : #Objets

Partager cet article

Repost 0