Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ah légèreté, légèreté quand tu nous tiens ! Vous n’avez pas manqué l’information : le Prince William, très beau parti et fort joli garçon, va épouser Kate Middelton, une roturière tout aussi jolie. En avril prochain, le Mariage du Nouveau Siècle va faire palpiter le cœur des groupies à couronnes et des ménagères à Swiffer. Ça barouffe déjà dans les médias qui affutent leur langue de vipère et leur longue focale et vont en faire beaucoup plus qu’avec feue Diana, morte en direct et honnie par la Reine d’Angleterre qui a su montrer sa méchanceté avec la dignité de son rang. Mais sa majesté a donné sa bénédiction à ce nouveau mariage, histoire de laver son honneur, mais aussi et surtout pour renflouer ses caisses.

Crise oblige, la couronne doit faire des économies et ce mariage sera financé en partie par une habile politique de branding qui vise à le transformer en marque à licences. Ainsi, la Monnaie Royale a déjà commencé par frapper une pièce à l’effigie du futur couple princier, un collector à deux titres autant le dire tout de suite.

Le premier parce que c’est une première et le second parce que la presse britannique s’est (déjà !) déchainée contre cette pièce : le profil du prince est conforme, mais la face de la future mariée ressemble à une femme d’intérieur bouffie par l’alcool et âgée par sa peine.

Prince-William-Le-captologue.jpgC’est vrai, qu’elle est ratée et on s’interroge sur ce geste manqué de la part d’une famille royale abreuvée aux chausse-trappes et aux coups bas. Le ciseleur de la dite pièce, un certain Philip Nathan, a déclaré reconnaître cette approximation physique de la future, mais il a justifié son acte par le manque de temps pour réaliser la maquette : « Avec une semaine de plus, j’aurai fait un meilleur travail », a-t-il déclaré. Désigner des lampistes est signe d’une bonne gouvernance, les gens de pouvoir le savent bien.

Ah ! L’année 2011 va commencer royalement et délicieusement à fleuret assassin, ça va nous changer de nos politiciens et politiciennes aux doigts crochus qui manient l’épée comme des républicains gauchis par la démagogie et les sondages d’opinion. Et puis le grand avantage avec cette bluette royale en grandes pompes, est qu’elle donne le morale aux sujets de sa gracieuse majesté qui vont dépenser plus ou moins 35 millions d’euros de babioles à couronne, selon les estimations. En France, il faudrait aussi un mariage placebo pour rendre son sourire à un peuple qui s’enfonce dans la déprime… Oui, mais qui s'y colle ? 

 

Photo : D.R.

Tag(s) : #People

Partager cet article

Repost 0