Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vous l’avez sans doute remarqué, le maire socialiste de la Ville de Paris, obsédé par la petite reine, a commencé à peindre des pistes cyclables dans toute la ville. Ce qui en soit est utile pour qui utilise une bicyclette ou un Velib’.

Piste-cyclable.jpgMais vous avez aussi sûrement remarqué que les services pédolifères de l’édile ont décidé de créer des pistes cyclables en sens inverse de la circulation dans des rues, pour ne pas dire des ruelles où quelquefois une voiture (et encore moins une camionnette) ne peut rouler de front avec un cycliste en sens inverse ! D’ailleurs dans certaines rues étroites du Marais par exemple, après avoir peint la chaussée de ces pistes, les fonctionnaires de la Ville de Paris ont décidé de les enlever !

Compte tenu du coût exorbitant de ces pistes (plusieurs centaines de milliers d’euros), de la complexité de leur déploiement —personne n’y comprend rien, parce que certaines rues ont droit à leur piste cyclable et d’autre pas— ce qui oblige à ajouter des panneaux de signalisation dans une ville qui en regorge déjà et compte tenu que les cyclistes prennent les sens interdits sans se gêner, on se demande pourquoi s’échiner à créer des couloirs à vélos accidentogènes ?

On l’a compris, le maire socialiste flatte le mollet des obscurantistes écologistes qui ont décidé de tuer la voiture, tout en voulant créer un système d’Autolib’, le fourbe, (qui va encore défigurer la ville à un coût astronomique), cherchez la cohérence…

Le maire socialiste, qui a déjà transformé Paris en cité dortoir pour bobos, est en passe de la métamorphoser en foutoir à pédales ! En attendant, de nous livrer un nouveau cirque sur les quais de Seine après sa plage de sable sous la pluie au mois d’août…

 

Photo : D.R. 

Tag(s) : #Objets

Partager cet article

Repost 0