Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Après des attouchements et des repoussades, après des doutes et des questionnements, après des piles de billets posées sur la table (plus de 13 milliards d'euros...), Kraft va avaler Cadbury, le yankee va croquer le british. Ce qui ne manque pas de choquer le peuple britannique qui se demande si la reine va garder la traître entreprise comme fournisseur officiel de chocolat ?
Dans cette affaire de géants de la confiserie, les politiques et les médias n'ont pas manqué de caricaturer cette preuve inique de la mondialisation qui détruit des symboles du patrimoine national. Rappelez-vous il y a quelques années, de Villepin avait aussi enflammé le nationalisme alimentaire des Français parce que Danone était approché par des étrangers. De Villepin avait même déclaré que le groupe agroalimentaire était stratégique pour la France !!! On cherche encore en quoi un industriel du yaourt est stratégique...
En Angleterre, l'affaire semble plus sensible, la crise économique a fragilisé les Britanniques qui voient s'effilocher leur empire industriel et leur emprise dans l'imaginaire gustatif des peuples du monde (dont on ne retient pas grand-chose pour être honnête...) 
N'empêche, cette bataille mondiale du bonbon et du chocolat qui réveille un nationalisme nauséabond et peu goûteux, pose avant tout un problème de poids d'entreprises. Jusqu'où peuvent aller les multinationales dans la course à la taille ? Kraft va devenir le numéro 1 mondial de la confiserie avec un CA de 50 milliards d'euros, alors que le marché global du secteur pèse 108 milliards d'euros... Vous avez dit indigestion ?    
 
Tag(s) : #Tendances

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :