Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

LG-3D-Le-Captologue.jpgLa dernière édition du Mobile World Congress qui a fermé ses portes jeudi à Barcelone a bruit d’une innovation qui titille tous les technophiles : l’écran 3D sans lunettes. Dans le domaine des téléphones portables, la firme coréenne LG a frappé un joli coup médiatique avec un smartphone —l’Optimus 3D— doté d’un écran tactile de 4,3 pouces qui permet de capturer et de visionner des images en trois dimensions sans lunettes. L’enjeu des mastodontes de la high tech est en effet de proposer des téléviseurs, tablettes et autres mobiles avec des écrans 3D qui ne nécessitent pas l’utilisation de lunettes dédiées pour voir le monde en relief.

Cette tentation tridimensionnelle dépasse le cadre des écrans avec la réalisation d’objets fabriqués grâce à une imprimante 3D. Une technologie qui facilite la conception de prototypes en plastique et intéresse le monde de l’entreprise. Mais cette technologie a évolué grâce à de nouveaux matériels toujours plus performants et capables de fabriquer des objets solides et durables en plastique monochrome ou en couleur.

Une avancée qui a donné des idées à des entreprises comme Fab@home link ou Sculpteo link . Cette dernière, une start-up BtoB fondé en 2009, s’ouvre au BtoC et réalise des petits personnages avec la tête de qui veut ou alors confectionne n’importe quelle figurine. Amusant, rigolo et qui change de la photo encadrée de famille…

Sculpteo Le Captologue 

Mieux (ou pire, c’est selon), une imprimante 3D alimentaire peut, à partir de matières liquides et d’assaisonnements dûment sélectionnés, réaliser des petits plats en 3D. Encore au stade de la recherche, cette innovation fait grincer les gencives des gastronomes peu sensibles à la platitude gustative d’une telle idée saugrenue, mais on imagine très bien la naissance d’un nouveau type de fast food avec en guide de comptoir, une imprimante…


 Photos : LG, Sculpteo

Tag(s) : #Objets

Partager cet article

Repost 0