Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Enfin ! Après de longs jours d’attente, la duchesse de Cambridge, épouse du Prince William, a mis bas au suspens en accouchant d’un garçon de 3,7 kg. Cette naissance à l’hôpital St Mary de Londres met en émoi peu ou prou toutes les populations européennes qu’un heureux événement aussi microscopique à l’aune de l’univers, extasie, pour ne pas dire hystérise.  

Populations qui avaient déjà suivies — certes, avec un intérêt moindre —, l’abdication d’Albert II de Belgique et le couronnement dimanche dernier de Philippe, son rejeton et désormais septième monarque du petit royaume. Une cérémonie sans éclat qui a tout de même donné un peu de baume au cœur à des Belges écartelés par un séparatisme suicidaire.

Ces deux événements simultanés interrogent quant à la capacité des Européens à se projeter dans le futur pour se construire une histoire contemporaine, préférant se refugier dans les palais poussiéreux de princes et de roitelets d’un autre âge. Mis à mal par la crise de foi dans l’avenir et peu concernés par des institutions européennes de moins en moins lisibles, les peuples font ripailles symboliquement avec les têtes couronnées et cherchent à se rencogner dans un nationalisme assez peu constructif, des rêves de pacotille. La faute évidemment à une valetaille politique indécente, prédatrice, incapable, qui, à quelques rares exceptions près, défend des intérêts partisans et nationaux au détriment d’un projet commun, d’un avenir commun, d’une vision commune qui regarde droit devant et pas dans le rétroviseur d’une histoire complètement dépassée aujourd’hui.

Personnellement, je n’ai rien contre les falbalas et les courbettes de ces souverains sans pouvoir qui font la joie des tabloïds, mais tant que l’Europe restera sur le trône de ses illusions perdues, elle sera, et pour longtemps, la grande perdante dans le match des chaises musicales qui se jouent ailleurs dans le monde.  

Tag(s) : #Idées

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :