Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marques chinoises Le CaptologueDeuxième puissance économique (en attendant la première place avant la fin du siècle), la Chine est devenu l’eldorado des constructeurs automobiles. Avec des ventes annuelles de 18 millions de véhicules et des progressions fulgurantes, difficile de résister à un tel attrait au désormais premier marché mondial. Constructeurs et consommateurs de véhicules, les Chinois entendent rapidement devenir concepteurs et exportateurs automobiles. Avec déjà plus de 130 marques locales (!) sur le marché et des gammes très largement inspirées des constructeurs occidentaux, l’Empire du Milieu veut changer de braquet. L’immense dictature éclairée force les industriels locaux à mettre les bouchées doubles sur la création de véhicules écologiquement corrects avec des technologies de pointe dans le domaine des moteurs hybrides et électriques. Mieux, pour être sûr de gagner en notoriété et prendre de l’avance sur leur retard industriel et surtout esthétique (tant les labels chinois manquent de style), le gouvernement chinois « invite » désormais les constructeurs occidentaux à créer des marques chinoises ex nihilo. Avec à la clé, un transfert de technologie et de design.

Pour flatter ce marché alléchant dans le sens de la route, les marques automobiles occidentales n’ont pas d’autres choix que de baisser leur garde (et plus…).

En France, alors que Renault, pris les doigts dans la prise avec ses histoires de faux espionnages, n’est pas encore présent en Chine —ou alors à petites touches discrètes— et s’épuise avec des véhicules électriques hypothétiques, PSA force le trait. Lors du dernier Salon automobile de Shanghai, le groupe a fait deux lancements majeurs : la DS5 de Citroën d’une belle élégance aérodynamique et la SXC de Peugeot, un crossover cossu et flatteur. Cette dernière n’est encore qu’un concept-car, mais ce qui la caractérise est qu’elle est une automobile occidentale bridée, comprenez : elle a été dessinée par le studio de design de la marque installée à Shanghai.

DS5-Le-Captologue.jpgSXC Peugeot Le Captologue

Les vieilles économies condamnées à réduire leur parc industriel pour cause de prix de main d’œuvre trop élevé et de consommateurs boudeurs, s’abritaient derrière la valeur ajoutée de la création et du design, de l’intelligence marketing et du style. Elles devraient rapidement anticiper la nouvelle réalité qui s’amorce pour ne pas disparaître d’un paysage économique qui change à la vitesse des tempêtes. Le soleil se lève à l’Est, l’avenir aussi…

 

Photos : Leblogauto, Carsuk.net, Peugeot. 

Tag(s) : #Objets

Partager cet article

Repost 0