Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le succès des automobiles chics de poches (Mini Cooper, Fiat 500, Smart, iQ de Toyota, DS3 de Citroën…) fait des émules.

Aston Martin, link la marque de prestige préférée de James Bond entre désormais dans la première dimension avec une micro-citadine. Révélé au dernier Salon de Frankfort, le « communter concept car » Cygnet est désormais et depuis peu une réalité commerciale.

Cette mini de luxe se révèle être en fait une iQ Toyota restylée et badgée Aston Martin. Malgré le beau plumage de ce jeune cygne, les passionnés conservateurs de la maison britannique vont peut-être s’étrangler en hurlant à la dégradation aristocratique. Reste qu’Aston Martin, manufacturier peu familier des véhicules réduits à la taille d’un carton à chaussures, entend surfer sur une tendance de fond, les minis voitures, et pour cela pratique ce qu’on appelle le transculturalisme industriel : pourquoi tenter de faire ce qu’on se sait pas faire ?
La fiabilité et le savoir-faire du constructeur japonais ne sont plus à démontrer, Aston Martin a donc limité les risques et les investissements en acceptant des fiançailles raisonnables. Accouplement morganatique qui ne devrait pas entacher l’image de marque de la prestigieuse maison : la Cygnet est en effet réservée aux conducteurs déjà propriétaires d’une Aston Martin. L’honneur est préservé.

Sauf peut-être si la pression de l’opinion est telle qu’il faille la vendre —en déboursant 30 000 euros— à monsieur et madame Toulemonde… 

La iQ de Toyota...

Le-captologue-iQ.jpg 

...et son double claccieux : la Cygnet d'Aston Martin.

Le captologue Cygnet 



(Photos : D.R.)


 
Tag(s) : #Objets

Partager cet article

Repost 0