Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les secours s’organisent avec difficulté à Haïti pour aider le gros million de sans abri, ce n’est pas tant les moyens qui manquent mais leur mise en place dans un pays dévasté par le tremblement de terre, et engagé malgré lui dans petite bataille d’ego politique entre les pays donateurs et les ONG.
Le captologue-shelterboxDes ONG animés par des gens qui ont à priori le cœur sur la main, pas toujours le sens du désintérêt et quelquefois de bonnes idées (sans oublier le sens du marketing, indispensable aujourd’hui pour sortir de la nasse médiatique).

A l’image de Tom Henderson, membre du Rotary Club de Helston-Lizard en Angleterre qui en 2001 a imaginé une boîte en plastique solide et insubmersible dans laquelle est logée tout ce qu’il faut pour permettre à une famille de 10 personnes sans abri de survivre pendant six mois.
La ShelterBox (l’abri-boîte en français) couleur vert vessie contient une tente, des tapis de sol, des couvertures, un réchaud multi-combustion, des ustensiles de cuisine, des jerricans, de la vaisselle, un système de purification d’eau, des outils, des filets anti-moustique… et même des crayons de couleurs et des livres de coloriages pour les enfants. Un rêve de campeur organisé.
Depuis le 30 janvier dernier, l’association ShelterBox a déjà expédié 5 000 boîtes (5 000 autres arriveront dans la foulée) à Haïti ; et depuis sa création, le généreux concept de Tom Henderson a déjà permis à 750 000 sinistrés sur une centaine de catastrophes de recouvrer un petit confort en attendant de reconstruire leur environnement quotidien.
Comme toutes les ONG, SheltorBox a besoin de vous, de sous (chaque boîte coûte 750 euros), alors à votre bon cœur link.  

Le captologue-shelterbox 1

Photos : ShelterBox.  

Tag(s) : #Objets

Partager cet article

Repost 0