Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Je honnis les politiquementeurs corrects qui instillent leur morale rancie et nauséabonde. Je conchie les censeurs qui polluent les esprits avec leur point de vue réactionnaire et moisi. Je me cabre comme un cabri face à l’attitude frileuse et conservatrice de la mairie socialiste de Paris qui a interdit au moins de 18 ans une exposition majeure de Larry Clarck au Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris (MAMVP).

Une pudibonderie honteuse et méprisable face à une œuvre, certes très crue, mais qui montre les désarrois et les dérives de l’adolescence. Des ados, adeptes de l’internet mobile, qui ont accès à toutes les images qu’ils veulent, sans que personne ne les contrôle ! Et donc ne vont pas se priver de braver l’interdiction pour aller voir le travail de Larry Clarck qui n’est ni un pornographe, ni un pédophile, simplement un artiste qui nous interroge sur l’état du monde, l’état de la société par des images souvent radicales, mais nécessaires pour réveiller les consciences ! Ne pas donner accès aux « kids » à une exposition est un geste imbécile et rétrograde, et prouve une nouvelle fois à quel point les politiques sont en dehors du coup et fonctionnent avec leur pauvre esprit binaire, sans courage ni volonté de comprendre la société.

Cette grave reculade est le signe peu encourageant d’une société qui se laisse mener par des lobbies sécuritaires et des communautés morales qui brandissent l’arme judiciaire devant ces politiques couards et des opinions publiques qui préfèrent défiler pour leur retraite plutôt que bâtir un monde ouvert et tolérant.

Christophe Girard, l’adjoint à la culture de la mairie socialiste et archétype de cette couardise, a donc choisi son camp, il a offert les cimaises du musée Carnavalet au groupe LVMH dont il est salarié, pour une exposition sur les malles Louis Vuitton : audacieux, palpitant, rupturiste… Il est sûr que les censeurs ne viendront pas perturber sa vision bourgeoise de la culture et la conception rentière de sa fonction politique.

Allez les enfants, on va voir les malles à tati, ce n'est pas dangereux et tellement enrichissant (pour qui ?)... 

Tag(s) : #Idées

Partager cet article

Repost 0