Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Apple.jpgJe ne reviens pas sur l’hommage planétaire rendu à Steve Jobs, génial visionnaire qui a métamorphosé le high-tech complexe et froid d’ingénieur en un univers simple et cool de designer. Grâce à lui et à sa firme, l’humanité est devenue mobile et connectée, plus intelligente et plus belle. Steve Jobs laisse derrière lui des millions d’orphelins et une histoire formidable, celle d’un entrepreneur qui a cru en l’avenir, beaucoup devrait en prendre de la graine, je pense aux grincheux persistants et aux moisis du bulbe qui prospèrent...

Grâce à une politique marketing ciselée et soutenue par une stratégie de celebrity CEO, ses apparitions étaient l’objet d’un culte qui tenait en haleine ses fans et les autres. Désormais, ils incombent à ses héritiers de prendre la relève et poursuivre son œuvre.

L’exercice n’est pas aisé et Tim Cook, le nouveau PDG d'Apple —un jour avant la disparition brutale de Steve Jobs, signe prémonitoire ?, a essuyé les premières critiques. Il a en effet présenté une nouvelle version de l’iPhone, le 4S qui a déçu, tout comme sa prestation « qui n’aurait pas impressionné » selon les observateurs présents.

Quelle attitude d’enfants gâtés ??? Quelle muflerie de sales gosses blasés qui, maintenant que le « père » à rendu l’âme, crachent déjà sur sa tombe et promettent un grignotage rapide jusqu’au trognon de la firme à la pomme ?!

L’arboriculteur inventif est peut-être parti mais la pommeraie est toujours magnifique et va continuer à faire éclore de beaux fruits ! Parce que derrière Tim Cook, il y a 27 000 collaborateurs qui croient fermement au futur de leur entreprise, leader, riche, puissante. Laissons-leur le temps de faire leur deuil, laissons-leur le temps de s’acclimater aux nouveaux enjeux qui les attend, laissons-leur le temps de nous surprendre, encore et encore… 

 

Photo : D.R. 

Tag(s) : #People

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :