Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Il y a quelques jours, DSK (celui qui aurait dû être Président à la place de l’affligeant pseudo chef d’Etat actuel) a déclaré en off que « la moitié des membres de ce gouvernement sont des brêles ! » On applaudit : depuis que les gauchistes prédateurs sont au pouvoir, la France coule dans les bas-fonds du désastre économico-politique à cause de ministrions d’une incompétence crasse. Investissements, croissance, confiance… : tout est à la baisse. Impôts, taxes, déficits, chômage… : tout est à la hausse. Mais cette déconfiture peut être aussi comico-politique, même si l’heure n’est pas à la franche rigolade…

Dans les Echos du 1er juillet, on apprend que Cécile Duflot, écolo-brêle patentée et ex-ministrionne hystérique du logement a laissé derrière elle un champ de ruine (constructions à l’arrêt, investissements en panne, au moins 0,4 point de PIB parti en fumé, emplois du bâtiment en berne et tutti quanti) avec une loi — baptisée Alur alors qu’elle n’a aucune tenue — sur la construction et le logement ubuesque et surtout paparassière comme savent en pondre des politicrates fonctionnarisés qui n’ont jamais travaillé de leur vie et haussent du col pour donner des leçons à la terre entière.

Ainsi, en lieu et place du « choc de simplicité » bramé par l’engeance élyséenne, l’écolo-brêle a imposé un « choc de complexification » tel qu’il a fait chuter les promesses de ventes. « La dizaine de documents supplémentaires qu’Alur exige pour signer la promesse de vente des logements en copropriétés a multiplié par six le volume de papier », s’insurge Laurent Vimont, Président de Century 21, dans Les Echos. Conséquence, une promesse de vente sur un appartement peut atteindre les 1.500 pages ! Laurent Vilmont s’est amusé (sans en rire tant il est affligé) à calculer que cette loi débilitante et nuisible a ajouté en poids 650 gr à chaque dossier, rapporté au 385.000 ventes annuelles cela représente 425.000 tonnes de papier supplémentaires, soit l’équivalent de 30 hectares de forêt !

On voit par là que l'ex-ministrionne, engoncée dans une idéologie d’arrière-garde, n’a même pas l’intelligence de respecter ses valeurs écologiques.

Cécile Duflot, l’écolo-brêle © DP/Design

Cécile Duflot, l’écolo-brêle © DP/Design

Tag(s) : #People

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :